Sionisme, antisionisme, post-sionisme: refondation israélienne.

I worte it first here:

La destruction de l’état d’Israël est bien sûr inadmissible, comme c’est aussi inadmissible tout coup d’état militaire, invasion d’un autre pays, ou toute attaque violente d’une population dans son ensemble.

La refondation d’Israël comme état pluriel est une possibilité de tout un autre régistre, que je défends sur des arguments antisionistes. L’Afrique du Sud s’est refondé, l’Espagne dans une moindre mesure aussi entre 1975 et 1978. Dans ces deux cas, toute personne de bonne foi a soutenu ce changement. Le souhaiter pour Israël est donc une position cohérente.

Deux états, un israélien et un palestien, cela n’a plus à être discuté. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut que la société israélienne dépasse l’impasse de son propre système obsolète, et mène ensemble un post-sionisme démocratique et profond. En outre, une marche arrière radicale dans toutes les grandes politiques stratégiques et sécuritaires. L’ëtat de droit ne peut supporter la violation systématique des Droits Humains essentiels.

Quant à la manipulation dans le monde musulman de la tragédie palestinienne, c’est un fait. D’ailleurs, ce processus de refondation d’autres pays du Moyen-Orient est inévitable, de l’Arabie Saoudite jusqu’à l’Iran. Mais vous comprendrez que l’on ne peut prolonger la situation parce que les autres n’avancent pas. Chacun a ses responsabilités.

En attendant, j’ai ici une pensée de compassion pour la population
palestinienne et celle de Gaza spécialement. 1,5 millions de personnes souffrent des conditions de vie terribles. C’est proprement scandaleux et honteux pour tout le reste de l’humanité.

Bien à vous,

8_29.jpg

Anuncios

3 comentarios

Archivado bajo anteUtopia, Borders, Christian Zionism, colonialism, culture's distortion, dâr al-Harb, ecology, Education, EU, feminism, France, Human Rights, humanitarism, imperialism, islam, Jihâd, Left, Literature's Theory, mobility, orientalism, politics, Urban Culture

3 Respuestas a “Sionisme, antisionisme, post-sionisme: refondation israélienne.

  1. C’est la première fois que je vois le terme “réfondation” appliqué à l’État d’Israël, mis aussi en rapport avec la réfondation de l’Afrique du Sud et même de celle de l’Espagne.

    Je vois ici una ligne de futur très noble, aussi distante de celle de la destruction d’Israël comme de celle de la maintenance du statu quo, qui ne peut conduire à long terme qu’à la guerre et à la destruction de l’État sioniste (rendu l’équivalent du Royaume de Jérusalem fondé par les Croisés)

    Il s’agit donc de construire un vrai État démocratique, non communitariste ou multiculturaliste, où Arabes et Hébreux, Juifs, Chrétiens, Musulmans, Agnostiques, puissent s’y réconnaître et établir une convivence qui puisse servir de modèle pour tous les États de la région.

    Kim Pérez

  2. C’est exactement cela. In châ’ Al-lâh puissent nos interlocuteurs le comprendre ainsi.

    Mes meilleures salutations, Kim.

  3. qad yougal

    Qui a entendu parler de mon oeuvre AFFIRMATIONs et NEGATIONs ? plus antisioniste tu peux pas trouver… Q.Y.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s