Islamiste pour fils (version 2008)


L’islam entre aujourd’hui dans la littérature française. Après la gauche caviar, l’islam champagne. La crise des banlieues, c’est fini. Vive la France à nouveau amoureuse. Si Dieu est mort à Wannsee le 20 janvier 1942 (Jack-Alain Léger), il est ressucité le 6 août 1945 à Hiroshima (moi, d’après Tarkovsky, grâce à ARTE). C’est dans Paul Celan que nous comprennons Mahmoud Darwich. C’est poétiquement que l’homme habite le monde (Hölderlin, grâce à Jack-Alain Léger, désormais J.-A. L.). J’ai démontré par A+B dans une thèse à paraître que le gazal (ghazal) donne naissance à la lyrique européenne (thèse refusée évidemment à L’Université de Genève le mois de février de 2007 après une agonie de trois ans, par M. Charles Genequand, M. Carlos Alvar et M. Jenaro Talens, sans grande discussion). Je démontre à présent que l’islamisation de la France est le fait culturel majeur de notre temps. C’est une nouvelle révolution. Malgré l’opposition de Philippe de Villiers et de J.-A. L., la France devient musulmane. Alhamdulillah. Il était temps de trouver la sortie, souvenez-vous, “Où est la sortie?” de Camille de Toledo dans Archimondain, jolipunk. C’est une sortie naturelle, riche et puissante. Les lumières se croisent, se mélangent et se multiplient librement. Le siècle des Ténèbres (J.-A. L.) est fini. Guillaume Dustan a écrit son Dernier roman. La maison n’est pas plus abandonnée que la Palestine en 48, mais nous ne sommes pas plus pudiques que les militants de l’Haganah. Nous n’avons pas besoin d’une fatwa, comme le héros de Y.B. dans Allah superstar, pour percer dans les sphères littéraires. Nous avons l’illusion. Nous, en 2008, sommes toujours dans la conquête:

Au nom de l’Autre, Amant, d’amour aimant (1)
L’homme du lilas, tuteur des dimensions (2)
L’amant, l’amoureux (3)
Ma ligue du voyage au nid maternel (4)
Je t’aime et je te désire (5)
Montre-moi l’orthodoxie (6)
L’orthodoxie des Anciens, qui étaient heureux et qui ne cherchaient pas (7)

Nous, en 2008, sommes toujours dans le Jihad. Le Jihad du genre, formulé par Abdennur Prado et Ndeye Andújar en 2005, lors du Premier Congrès International de Féminisme Islamique, à Barcelone. En 2006, j’étais présent pour la deuxième édition. Je loue encore les instants de plaisir avec Saïda, journaliste de France Culture. Ainsi c’est avec Alain Finkielkraut que je filtrais, par amour interposé. C’est que déjà l’Amour était fini, il n’y avait plus qu’une possibilité d’amour. D’une île. Maintenant mon amour est pour la France entière. Comme Julio Cortázar, je serai chevalier d’honneur. Comme Fadela Amara. Ou Abdelwahab Meddeb ou Leïla Babès ou Soheib Bencheikh ou Malek Chebel ou Mohammed Arkoun ou Abdennour Bidar ou Tariq Ramadan ou Paul Smaïl, alias J.-A. L., chez Sindbad/Actes Sud ou chez oumma.com ou chez Les Indigènes de la République ou chez les “ex-Ni putes ni soumises” ou chez Gallimard ou chez Ce soir ou jamais, de Frédéric Taddeï.Ou chez ARTE ou Al JAZIRA. Nous, en 2008, voulons toujours la cité préferée pour demeure et le pouvoir démocratique dans les urnes. Mon parti, certains le sauront déjà, est la DSI, la Dogmatique Situationniste Islamiste. Je veux un islamiste pour fils. L’islam est amour et paix. Nous sommes issus d’un peuple qui oublie Debord.

2002_vivre_me_tue.jpg

Anuncios

1 comentario

Archivado bajo anteUtopia, books, criticism, culture's distortion, dâr al-Harb, Education, EU, feminism, France, Gazal, humanitarism, islam, Jihâd, Literature's Theory, mobility, orientalism, scenes, Urban Culture

Una respuesta a “Islamiste pour fils (version 2008)

  1. Pingback: La ofensiva homófoba de Tariq Ramadan « مواقفي *سيتياسيونيست *مبدعي الأوضاع

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s