Le Coeur Un debordien

(Adaptando la geografía literaria de Debord)

… J’ai lu Poe, je n’ai pas fini de lire Melville, j’ai lu Hemingway, je n’ai pas lu Camoens, j’ai lu Pessoa, j’ai lu un peu d’Ibn Battuta, j’ai lu Cervantes (Le Quixote), j’ai lu Calderón, j’ai peu lu Gracián, j’ai lu Shakespeare, j’ai lu Swift, je n’ai pas lu Sterne, je n’ai pas lu Th. de Quincey, je n’ai presque pas lu Coleridge, ja’i commencé à lire mais j’ai vite abandonné W. Scott, j’ai lu Lewis Carroll, mais je devrais lire plus, mieux et encore Alice au pays des merveilles, je n’ai pas lu A. Cravan, j’ai lu Stevenson, j’ai lu Joyce, j’ai commencé à lire Lowry, je n’ai pas lu et j’ignore presque tout d’Alcuin, je ne sais pas ce que Debord entend par la Table Ronde, mais j’ai peu lu le cycle arthurien si c’est à cela qu’il se réfère de façon si énigmatique, j’ai lu un peu Villon mais je devrais le lire plus, j’ai lu et cité Charles d’Orléans, j’ai très peu lu Montaigne, ja’ à peine feuilleté La Boétie, pas lu Montluc, pas lu Vauvenargues, j’ai lu Diderot! Je n’ai pas lu Gondi, je n’ai point lu Pascal,  point non plus La Rochefoucauld , j’ai n’est pas lu mais j’ai eu la chance d’avoir l’écho de Bossuet grâce à G. D., j’ai fièrement lu Molière, j’ai lu un peu de Montesquieu, je n’ai pas lu Saint-Simon ni Saint-Just, j’ai peu lu Chateaubriand, j’ai lu oui Stendhal, mais il me manque de le lire plus, j’ai quelque peu lu Nerval, j’ai lu, vu écouté et presque joué Musset, j’ai lu bien sûr Baudelaire, j’ai aussi lu, moins, Lautréamont, ja’i lu et j’adore Mallarmé, j’ai lu, lis et lirai toujours Rimbaud, j’ai lu et récité en public Apollinaire, je lis tous les jours ou presque un peu de Proust,  j’ai lu à grand profit Breton, j’ai lu Ibn Khaldoun et même dans l’original arabe, j’ai lu Dante mais pas tout, j’ai peu lu Machiavel (ce qui explique bien ma misère), j’ai grandement lu Pétrarque, j’ai lu avec plaisir Horace, mais trop peu, j’ai probablement lu Suétone, mais je ne m’en souviens pas, je n’ai pas lu Hegel, sauf extraits, Cieszkowski est un choix clairement debordien que je n’ai connu qu’à travers sa référence, j’ai lu Marx mais je n’ai pas tout compris ni tout lu, j’ai lu Novalis, je n’ai pas lu Clausewitz, je n’ai pas beaucoup lu Heine, mais ce que ja’i lu m’a plu, j’ai lu Hölderlin, j’ai lu Goethe, j’ai lu Schiller, j’ai lu Nietzsche très partiellement, je na’i pas lu Musil malgré tout ce qui me pousse à le lire, j’ai lu et pratiqué Dada, j’ai plus admiré que lu à Tzara, Isou est aussi un choix debordien qui m’échappe, j’ai lu Homère partiellement, je n’ai pas énormément lu Héraclite, je n’ai pas lu Thucydide, j’ai plus peiné que lu sur Hérodote, j’ai lu et ri avec Aristophane, j’ai prié l’Ecclésiaste, j’ai lu et ransmis dans une chaîne douteuse Omar Khayam, je n’ai pas lu Gogol, ni Bakounine, ni Li Po (ou alors très peu, jeu : Li Po, trop peu), je n’ai pas lu Tou Fou ni Po Kiu-yi …

Deja un comentario

Archivado bajo books, Education, enumeración, France, Le Coeur Un, quotes, rhetorics, situjihadism

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s